AVIS DE RECRUTEMENT D’UN CONSULTANT DE SOLUTION ENTERPRISE RESOURCE PLANNING (ERP) CLOUD POUR L’AAE

I. CONTEXTE

L’Association Africaine de l’Eau (AAEAAEDéfinition: Assosiation Africaine de l'Eau...
) ou African Water Association (AfWAAfWADéfinition: African Water Association...
) est engagée depuis peu dans une dynamique de refonte de son système d’information. Elle a donc pour objectif à terme l’optimisation de ses ressources internes et une meilleure gestion des activités par l’acquisition de diverses solutions adaptées à ses besoins.

Pour ce faire, elle s’appuie sur les financements octroyés au travers de son programme RASOP Africa financé par la Fondation Bill et Melinda GATES.

Outre l’acquisition d’un Office 365, l’achat d’un Progiciel de Gestion Intégrée (PGI) ou ERP est l’une des solutions envisagées à très court terme.

A cet effet l’AAEAAEDéfinition: Assosiation Africaine de l'Eau...
recrute un consultant spécialiste ERP CLOUD en vue de mener une étude avant-projet et apporter un appui technique de premier rang à l’Association dans sa démarche d’acquisition du logiciel.

II. OBJECTIFS DE LA CONSULTANCE ET RESULTATS ATTENDUS

Le Consultant aura pour objectifs spécifiques de :

  • Faire une analyse approfondie des besoins des utilisateurs afin de déterminer les applications les plus adaptées possibles à l'activité de l'AAEAAEDéfinition: Assosiation Africaine de l'Eau...
    . Il rédigera, à cet effet, un cahier des charges spécifique au projet d’achat de l’ERP,
  • Faire une étude comparative des ERP cloud existant sur le marché, afin de recommander les 3 meilleures solutions et ce, conformément au cahier des charges et en considération du rapport qualité/prix,
  • Il préparera et conduira le planning des tests/ essais de confirmation en étroite collaboration avec le Chargé des TIC de l’AAEAAEDéfinition: Assosiation Africaine de l'Eau...
    ,
  • Apporter son appui dans tout le processus d’évaluation des offres et de contractualisation. Et si nécessaire, participer aux négociations ou échanges éventuels avec le fournisseur final,
  • Mener à bien toute autre activité qui se réfère au présent projet.

Les résultats attendus découlent des objectifs assignés ci-dessus. De manière significative, le Consultant aura permis, suite à son analyse, de déterminer l’offre la plus conforme techniquement ; de faire des recommandations sur la proposition retenue et de déterminer si elle est réaliste. Il devra également mettre à la disposition de l’AAEAAEDéfinition: Assosiation Africaine de l'Eau...
tout outil ou donnée qu’il aura produit dans le cadre de ses travaux. Un rapport de consultation devra également être rédigé et remis à l’AAEAAEDéfinition: Assosiation Africaine de l'Eau...
.

III. DUREE DE LA CONSULTANCE

La consultance s’étalera sur 20 jours ouvrables dont 10 jours de présence effective dans les bureaux de l’AAEAAEDéfinition: Assosiation Africaine de l'Eau...
; le tout reparti sur 30 jours calendaires. Toutefois, un réaménagement pourra être proposé par le Consultant retenu suivant le programme de travail qu’il mettra en place. Tout réaménagement si nécessaire, sera contenu dans la limite des 30 jours calendaires.

IV. PROFIL DU CONSULTANT

Le consultant devra :

  • Etre résident en Côte d’Ivoire
  • Avoir entre 35 et 50 ans
  • Etre titulaire d’un diplôme d’ingénieur informaticien ou d’un diplôme équivalent
  • Justifier au minimum de 5 années d'expérience professionnelle dans le domaine informatique dont 3 années pertinentes dans le domaine des technologies Cloud, Mobilité, Sécurité, ERP
  • Avoir piloté des projets sur les technologies ERP Cloud,
  • Avoir une grande capacité rédactionnelle et d’analyse,
  • Ne pas être actionnaire, associé ou salarié de l’une des entreprises fournissant la solution ERP CLOUD
  • Avoir des aptitudes à communiquer, à rendre compte et être à même de travailler sous pression ;
  • Avoir une connaissance parfaite du français (oral et écrit), et des aptitudes à travailler en Anglais (écrit).

V. COMPOSITION DU DOSSIER DE CANDIDATURE

Le candidat intéressé par la présente annonce adressera à l’AAEAAEDéfinition: Assosiation Africaine de l'Eau...
, son dossier complet comprenant :

  • Une lettre de motivation adressée au Directeur Exécutif de l’AAEAAEDéfinition: Assosiation Africaine de l'Eau...
    écrite avec la police Arial 10. Cette lettre sera accompagnée de la proposition financière détaillée du candidat. Les 2 documents ne feront pas plus de 2 pages,
  • Un curriculum vitae faisant ressortir la qualification et l’expérience professionnelle du candidat conformément au profil mentionné plus haut. Le CV comportera les références de trois (03) personnes pouvant attester de la compétence déclarée.
  • Un chronogramme de travail

VI. DEPOT ET DATE LIMITE DE RECEPTION DES DOSSIERS

Le dossier de candidature doit parvenir uniquement par courriel à l’adresse ci-dessous au plus tard le lundi 21 mai 2018 à 19 heures (TU) :

A : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Copies (cc) : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.;  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

FORUM RES-2-PRAC 2018 : L’AAE partage son expérience de soutien financier à la formation et à la recherche pour les jeunes professionnels

Du 16 au 18 avril 2018, s’est tenu à Tlemcen en Algerie, le "Forum Recherche-2-Pratiques sur les énergies renouvelables, l'eau et les changements climatiques en Afrique (Res-2-Prac 2018)". Initié par la Pan African University Institute of Water and Energy Sciences (PAUWES) avec l’appui du gouvernement allemand et en collaboration avec un consortium d'institutions allemandes et onusiennes, ce forum a réuni des experts / scientifiques, leaders de l'éducation, décideurs, entrepreneurs, les secteurs public et privé, les acteurs de la société civile et les institutions intéressées ou actives dans la recherche appliquée et pratique pour le développement afin de discuter de la situation, des défis et des solutions innovantes dans les domaines des énergies renouvelables, de l'eau et de la sécurité climatique et construire des partenariats stratégiques en Afrique ; l’objectif étant de promouvoir et de soutenir la recherche appliquée et pratique ainsi que les partenariats stratégiques.

Pendant les trois jours qu’a duré la rencontre, ce sont environ 65 communications qui ont été faites aux 120 participants du forum venus du monde entier. Au nombre de celle-ci l’on note celle très appréciée de Monsieur Sylvain Usher, Directeur Exécutif de l’AAEAAEDéfinition: Assosiation Africaine de l'Eau...
. En effet, Monsieur Usher a présenté le programme des "dons pour les projets des jeunes professionnels africains de l’eau et de l’assainissement" et le programme de "bourses de recherche pour les maitrisards et les doctorants" dont les thèmes de recherches sont proposés par les sociétés d’eau et d’assainissement. Ces deux programmes ont suscité beaucoup d'intérêt de la part des partenaires techniques et financiers participant au Forum au regard des nombreuses discussions qui ont suivi la présentation. Le Directeur Exécutif a également présidé une session plénière sur le thème : Opportunités de financement pour la recherche appliquée et la recherche pour pratiquer en Afrique. La contribution de l'AAEAAEDéfinition: Assosiation Africaine de l'Eau...
au forum a été jugée d'une importance cruciale pour orienter le débat et cristalliser les interactions entre les scientifiques et les praticiens dans les domaines thématiques.

Ce forum, aux dire des participants a été une belle occasion d’avoir des rencontres B to B et d’explorer des opportunités de partenariats. Ils ont exprimé leur satisfaction quant à la pertinence des sujets abordés ainsi qu’à la qualité des intervenants.

Notons que l'Institut panafricain des sciences de l'eau et de l'énergie (y compris le changement climatique) (PAUWES) est l'un des cinq centres de l'Université panafricaine (UPA) lancé par l’union Africaine. Soutenu par le gouvernement algérien, la commission de l'union africaine et le gouvernement allemand, PAUWES offre une infrastructure étendue et de pointe pour l'apprentissage moderne.

Mission exploratoire en vue de l'évaluation du contrôle de la qualité de l'eau de 04 laboratoires de la société de l'eau de l'état d'Ogun à Abeokuta au Nigeria

Pour la mise en œuvre de la composante 3 du programme AfriCap de l'Association Africaine de l’Eau (AAEAAEDéfinition: Assosiation Africaine de l'Eau...
), axée sur le renforcement de la capacité des laboratoires d’analyse de l’eau à travers le partenariat par pairs, une mission exploratoire en vue d’évaluer le contrôle de la qualité de l'eau de quatre (04) laboratoires de la Société des Eaux de l'Etat d'Ogun: ‘’Abeokuta Central laboratory’’, ‘’Abeokuta Old Laboratory’’, ‘’Yemoji Scheme Laboratory’’ et ‘’Ota Scheme Laboratory’’ a eu lieu du 9 au 13 Avril 2018 à Abéokuta dans l'Etat d'Ogun, au Nigeria.

La mission exploratoire a été réalisée par une équipe d'évaluateurs comprenant deux (2) évaluateurs désignés par l'AAEAAEDéfinition: Assosiation Africaine de l'Eau...
, Margaret Macaulay et Mark Ayertey de la Compagnie des Eaux du Ghana (GWCL) et deux (2) observateurs d’évaluation de l'AAEAAEDéfinition: Assosiation Africaine de l'Eau...
, Gilles Djagoun (Coordonnateur du programme AfriCap) et Francis Umemezia (point focal de l’AAEAAEDéfinition: Assosiation Africaine de l'Eau...
au Nigeria).

L'évaluation a couvert les aspects des objectifs et des aspirations des laboratoires, les politiques, les processus de suivi des résultats et les ressources nécessaires pour mettre en œuvre et maintenir le laboratoire. L'évaluation comprenait également des visites d’unité de production et de traitement de l'eau produite, des contrôles sur les méthodes d'échantillonnage et d'analyse et une séance interactive avec la ligue des consommateurs sur la qualité de l'eau fournie aux clients.

À la fin de la mission, les conclusions de l'audit ont mis en évidence les forces et les faiblesses du rendement de la Société des Eaux et ont permis de tirer des leçons pour améliorer la gestion de la qualité des laboratoires de la Société des Eaux de l'Etat d'Ogun. Le personnel à travers la voix de la Directrice Générale, Mme M. O. Agboola (Engr) a exprimé sa grande satisfaction sur le choix porté sur la Société des Eaux de l'Etat d'Ogun après celle d’Abuja par le programme AfriCap et apprécié positivement les échanges au cours de la mission pour améliorerde leurs performances.

CAMEROUN : Journée Internationale de la Femme 2018

« Femmes du secteur de l’eau, croyez en vos capacités, croyez en votre potentiel, travaillez pour que la femme professionnelle soit un leader du développement dans ce pays ». Ces mots sont ceux de M. Lahcen Iderdar, Directeur du Pôle Technique de la Camerounaise des Eaux (CDE). Dans son adresse lors de la célébration du 8 Mars 2018, il a invité les femmes à plus d’implication dans le développement de leur pays.

La Journée Internationale de la Femme s’est célébrée cette année au Cameroun sous le thème « Intensifier la lutte contre les discriminations à l’égard des femmes, Renforcer le partenariat pour accélérer le développement durable ». Occasion était ainsi donnée de faire le point sur les progrès réalisés dans le cadre de la promotion des droits de la femme.

A la CDE, le constat est plutôt satisfaisant, comme l’ont relevé tour à tour le Directeur Général par intérim et la représentante des femmes dans leurs allocutions respectives. Le concept d’égalité de chances entre hommes et femmes est respecté dans le choix des managers car la qualification et la compétence priment.

Les discours ont mis en exergue les multiples actions menées par la Direction Générale pour que les discriminations basées sur le genre n’aient pas cours à la CDE. Pour preuves, des métiers hier encore dévolus aux hommes sont aujourd’hui exercés par des femmes (releveur, gestionnaire de stocks, chef d’unité de distribution, ingénieur, directeur de l’ingénierie, etc.).

En outre, le Directeur Général a appuyé la création de l’Association des Femmes Professionnelles de l’Eau et de l’Environnement du Cameroun (AFPEEC), et réaffirmé son soutien à leurs actions ainsi qu’à celles d’autres associations professionnelles de femmes, en l’occurrence l’Association des secrétaires CDE.

Les femmes CDE, par la voix de leur représentante ont émis une doléance, celle de voir un plus grand nombre de femmes accéder à des postes de responsabilité au sein de l’entreprise de manière à tendre ainsi vers l’objectif de parité homme/femme 50-50.

La Présidente de l’Association des Femmes Professionnelles de l’Eau et de l’Environnement du Cameroun (AFPEEC), Géraldine Mpouma Logmo, a également saisi l’opportunité de cette célébration pour présenter les objectifs et les missions de l’association. Elle a lancé un vibrant appel aux femmes CDE à venir rejoindre le mouvement afin qu’unies, elles puissent porter haut la voix des femmes du secteur de l’eau. La marche sportive et la journée gastronomique ont rythmé la semaine d’activités organisée dans le cadre du 8 Mars. Les femmes CDE ont massivement pris part à ces articulations.

BURKINA FASO : Reboisement sur les berges du barrage de ZIGA

Dans le cadre de la protection des berges du barrage de Ziga et de son bassin versant par la restauration végétale, l’ONEA a procédé à sa traditionnelle activité de reboisement en vue de contribuer à la préservation de ce barrage qui permet de couvrir 70 % des besoins en eau de la capitale du Burkina Faso.

Cette plantation d’arbres a eu lieu sous la présidence du Secrétaire Général, en présence des directeurs, des chefs de services et du personnel de l’ONEA ainsi que des membres de l’Union de groupement de la zone humide du barrage de Ziga. Au cours de la cérémonie, 25 000 plants ont été mis en terre, dont 15 000 vont remplacer les plantes du reboisement précédent n’ayant pas survécu aux intempéries et les 10 000 autres ont été mis en terre dans les zones écologiquement dégradées.

Selon le Secrétaire Général de l’ONEA, Mamadou SANOU « l’ONEA a entrepris depuis 2004 le reboisement progressif de la zone de servitude du barrage de Ziga afin de disposer d’une eau naturellement déchargée d’éléments polluants, de lutter contre la désertification mais également de contribuer à préserver l’environnement. »

« Cette activité au regard de son objectif, se trouve au cœur de notre mission de production et de distribution d’eau potable aux populations. Garantir la qualité de l’eau brute permet à l’ONEA de maîtriser ses coûts de production et de fournir aux consommateurs une eau répondant aux normes sanitaires » a-t-il ajouté.

Ces plants mis en terre seront protégés et suivis par les membres de l’Union de groupement de la zone humide du barrage de ZIGA.

AAE / Académie Africaine de l’Eau : Quelle Utilité ?

L'eau potable sûre et en quantité suffisante n'est toujours pas une question à prendre pour acquit partout dans le monde. Dans les pays en développement, la fourniture d'eau potable sûre demeure toujours une tâche difficile. Mais, l'approche à résoudre des problèmes d'approvisionnement en eau ne relève pas de la science infuse ! Il n'y a pas beaucoup de différence dans les systèmes d'approvisionnement en eau : L'eau brute doit être soustraite, traitée si nécessaire, distribuée et l’ensemble des opérations du système doit être financé.

Le secteur de l’eau est aujourd’hui en pleine mutation et de sa mission initiale purement « hydraulique » basée sur les solutions classiques d’ingénierie, il évolue inéluctablement vers une mission de « l’eau pour le développement », laquelle mission met l’accent sur l’exploitation des opportunités dans l’économie politique, l’orientation de la clientèle, et une imagination holistique de l’avenir.

L’Association Africaine de l’Eau a relevé le fait qu’il y a un besoin pour une approche nouvelle et de nouvelles formes de leçons à apprendre ainsi que des expériences planétaires à échanger, pour améliorer les performances des sociétés d’eau en Afrique et par-delà cela, rendre plus efficiente la desserte auprès des populations africaines pour un développement durable.

C’est pourquoi relancer les activités de l’Académie et trouver des fonds pour assurer sa pérennité sont une nécessité absolue pour l’Association.

Les Missions de l’Académie Africaine de l’Eau

L’Académie Africaine de l’Eau est un centre d’Excellence pour l’amélioration des performances du secteur de l’eau en Afrique. Sa vocation première est de renforcer la capacité des managers des sociétés et des régies d’eau et d’assainissement, ainsi que les décideurs du secteur en Afrique dans les différents aspects du leadership et du management du changement. En combinant de manière innovante, les techniques scientifiques et la gouvernance du secteur de l’eau dans le cadre d’une identité spécifique africaine.

Les objectifs de l’Académie Africaine de l’Eau sont:

  • Valoriser le patrimoine que constitue l'eau en favorisant les échanges d'informations (techniques, juridiques, scientifiques, culturelles...) et les réflexions thématiques,
  • Donner une formation aux cadres supérieurs et décideurs
  • Contribuer à la prise de décisions en matière d'eau, notamment par l'organisation de colloques, par l'initiative et l'encadrement d'études, par des recommandations générales, dans le but de soutenir un développement durable,
  • Fournir des services de coaching/mentor dans la réforme et le Management du changement
  • Assurer une promotion permanente de la Bonne gouvernance dans la gestion du secteur de l’eau et de l’assainissement.
  • Assurer une meilleure gestion des communautés des praticiens
  • Promouvoir l’éducation de la société vis-à-vis des enjeux liés à l’eau et à l’assainissement.
  • Agir comme groupe d’experts pour l’AAEAAEDéfinition: Assosiation Africaine de l'Eau...
  • Partager les innovations et expériences
  • Apprendre des autres secteurs (partage d’expériences)
  • Préconiser l’innovation en matière d’éducation sur l’eau au sein des institutions de formations et des associations professionnelles établies.

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO : la REGIDESO crée une brigade anti-fraude

Depuis près d'une décennie, la REGIDESO ne facture que la moitié de sa production, l'autre moitié, qu'elle ne maîtrise pas, se volatilise dans la nature.

Avec cette réalité, il a été difficile à la société de réaliser des performances car privée d'une très grande part de sa richesse. Après un diagnostic sur ses statistiques tant techniques que commerciales, il s'est révélé que plusieurs facteurs sont à la base de cette contreperformance, dont entre autres le phénomène des raccordements clandestins, les vols d'eau aux points de vente coupés, les placements des tés souterrains par les abonnés, les raccordements parallèles, les tripotages des compteurs, le monnayage des consommations d’eau par les agents. C'est dans le souci de contrer toutes ces anomalies et d'améliorer ainsi ses performances le Comité de Direction de la REGIDESO SA avec le concours du Conseil d'Administration a décidé de créer une Brigade Anti-Fraude.

La cérémonie officielle de présentation de cette brigade s’est déroulée le mardi 17 avril 2018 en présence des plus hautes autorités du pays.

La brigade anti-fraude de la REGIDESO qui a pour champs d'expérimentation le réseau de la ville de Kinshasa, a pour mission de procéder au ratissage régulier de tous les points de vente en service et/ou coupés, d’effectuer des missions d'enquêtes dans toutes les entités de la Direction Provinciale de Kinshasa en vue de déceler tous les cas de raccordements clandestins, des vols d'eau, de placement de tés souterrains et autres anomalies, d’exploiter tous les rapports d'anomalies signalées par les Agents Commerciaux, les abonnés et les clients; de traiter tous les cas évoqués ci-haut et les éradiquer; de déceler toutes les pratiques frauduleuses qui portent préjudices aux intérêts de la REGIDESO SA et appliquer les mesures correctives aux agents et abonnés qui s'adonnent aux pratiques de collusions, de tripotage des compteurs, de monnayage des index et des consommations d'eau, de pose des tés souterrains et autres anomalies, d’exploiter tous les rapports d'anomalies signalées par les Agents Commerciaux, les abonnés et les clients; de traiter tous les cas évoqués ci-haut et les éradiquer; de déceler toutes les pratiques frauduleuses qui portent préjudices aux intérêts de la REGIDESO SA et appliquer les mesures correctives aux agents et abonnés qui s'adonnent aux pratiques de collusions, de tripotage des compteurs, de monnayage des index et des consommations d'eau, de pose des tés souterrains, La Société espère ainsi améliorer son rendement réseau, gage de l'expansion de son niveau d'activités et de l’accroissement de son chiffre d’affaires.

Une délégation de la direction exécutive de l’AAE chez le Directeur Général de la Société de Distribution d’Eau de Côte d’Ivoire

Une délégation de l’Association Africaine de l’Eau conduite par le Directeur Exécutif a rendu visite au Directeur Général de la SODECI. Le but de cette visite était, selon Monsieur Sylvain Usher de présenter officiellement les vœux à la Direction Générale, particulièrement au Directeur Général de la SODECI et de lui traduire toute la reconnaissance de l’AAEAAEDéfinition: Assosiation Africaine de l'Eau...
pour le soutien reçu de la SODECI. « Je suis venu avec quelques-uns de mes collaborateurs vous présenter mes vœux mais au-delà des vœux, je viens au nom de tous, vous dire merci pour les dispositions qui ont été prises pour l’AAEAAEDéfinition: Assosiation Africaine de l'Eau...
en cette année 2018 » a dit d’entrée de jeu le Directeur Exécutif. En Effet, la SODECI a gracieusement offert un siège à l’Association au sein de ses nouveaux locaux sis à la Riviera Palmeraie.

En prenant à son tour la parole, Monsieur Basile EBAH, Directeur Général de la SODECI a remercié le Directeur Exécutif de l’AAEAAEDéfinition: Assosiation Africaine de l'Eau...
pour cette initiative. Il a affirmé que, c’est la première fois, depuis son accession à la tête de la société d’eau, qu’une telle démarche est entreprise à son endroit. En son nom et en celui de ses collaborateurs, il a présenté ses vœux de santé et de succès à l’AAEAAEDéfinition: Assosiation Africaine de l'Eau...
. En abordant la question du nouveau siège, le DG s’est réjoui des commentaires élogieux que « font les partenaires lorsqu’ils visitent l’AAEAAEDéfinition: Assosiation Africaine de l'Eau...
. C’est le signe que l’Association est une Organisation vraiment crédible. Je pense que c’est un nouveau départ qui va permettre de renforcer les différents partenariats. Quand ces partenariats entre l’AAEAAEDéfinition: Assosiation Africaine de l'Eau...
et les organismes internationaux sont renforcés, c’est bien évidemment la SODECI, et partant ce sont toutes les sociétés d’eau et d’assainissement d’Afrique qui s’en trouvent honorées et qui voient leur notoriété grandir » a poursuivi Monsieur Basile EBAH. Il a conclu ses propos par une promesse, celle de poursuivre son appui à l’AAEAAEDéfinition: Assosiation Africaine de l'Eau...
, en fonction des moyens dont dispose sa société. Cette dernière déclaration a été longuement applaudie par l’AAEAAEDéfinition: Assosiation Africaine de l'Eau...
au regard de l’importance du soutien qu’elle reçoit déjà.

Notons que le DG de la SODECI avait à ses côtés le Directeur des Opérations, Hervé GUIVARCH. Quant à la délégation de l’AAEAAEDéfinition: Assosiation Africaine de l'Eau...
, elle était composée du Directeur Exécutif, Sylvain USHER, Siméon KENFACK, Directeur des Programmes, Gilles DJAGOUN, Coordonnateur du Programme Africap, Ives KENGNE, Coordonnateur du Programme RASOP, Alphonse KOUASSI, Directeur Comptable, Olivier GNANKPA, Directeur Financier, Valentin YAO, Coordonnateur Programme Recherche et Formation et Madame Stéphanie NZICKONAN, Responsable Communication.

Projet de renforcement du système d’alimentation en eau potable (aep) de cotonou, phase III : le planning général adopté avec les bailleurs

Le jeudi 07 mars 2018, la Société Nationale des Eaux du Bénin (SONEB) et ses partenaires techniques et financiers (PTF) ont validé au cours d’une journée de travail à Cotonou, le planning général du projet de renforcement du système d’Alimentation en Eau Potable (AEP) de Cotonou, phase III.

À la suite du succès du projet d’AEP de Cotonou Phase 2 terminée en 2015, la SONEB, avec l’appui du Gouvernement Béninois et des Partenaires Techniques et Financiers, entend poursuivre l’amélioration de l’alimentation en eau potable dans la capitale économique du Bénin. Ainsi est née la phase 3 du projet d’AEP de Cotonou, d’un coût global de 23,5 milliards FCFA, dont 19,7 milliards FCFA (84%) sous forme de prêt de la Banque Européenne d’Investissement et 3,8 milliards FCFA (16%) sous forme de subvention de l'UE. Ledit projet permettra à terme d’augmenter la capacité de production et de stockage de la SONEB, d’étendre et renforcer sur plusieurs kilomètres les réseaux de distribution primaires, secondaires et tertiaires, ainsi que de desservir une population supplémentaire d’environ 350.000 habitants à Cotonou et dans les localités de Godomey, Ekpè et Aglangandan.

Le jeudi 07 mars 2018, à la Direction Générale de la SONEB à Cotonou, une importante séance de travail qualifiée de réunion de lancement du projet, entre les responsables de la SONEB et les PTF intervenant dans l’eau potable, a permis de valider le planning général d’exécution du projet, de convenir des modalités de gestion et d’échanger sur diverses autres préoccupations touchant à l’avancement des travaux à venir.

Étaient présents, les représentants de la Banque Européenne d’Investissement (BEI), de la KFW, de la Délégation de l’Union Européenne (UE) et de la Banque Africaine de Développement (BAD). A l’occasion, le DG SONEB par Intérim Lucien AVOHOUEME, n’a pas manqué de remercier les PTF de la SONEB pour leur accompagnement.

Page 1 sur 22

A propos de l'AAE

Association professionnelle d'établissements, d'entreprises et d'opérations exerçant dans le secteur de l'eau, de l'assainissement et de l'environnement en Afrique.

Devenez Membre de l'AAE

Restez régulièrement  informé du développement du secteur de l'eau et de l'assainissement en Afrique.

Search